Côte à L'os

La boucherie participative.

J'achète le bétail sur pied auprès d'éleveurs locaux à un prix équitable, élevées le plus naturellement possible et parfois bio. J'aime collaborer étroitement avec des éleveurs qui sont payés correctement pour leur travail et qui ont retrouvé un sens à leur labeur, bien souvent un élément oublié ou perdu dans l'agriculture de nos jours.

Je privilégie l'alimentation à l'herbe et aux fourrages. Je travaille avec quelques exploitations en permaculture et je fais partie d'un panel d'étude européen sur l'élevage à l'herbe (INNO4GRASS)

Je travaille en priorité avec des vaches de races rustiques (Salers, Limousine, Charolaise, Rouge des Flandres, Montbeliarde, Angus, etc.) ayant vêlé plusieurs fois, pour une viande plus riche et plus gouteuse, que je laisse ensuite maturer 20 jours avant la découpe.

J'exclue avec mes amis éleveurs les OGM, les ensilages, le soja et le maïs de l'alimentation des animaux. Ils évitent de toutes façons en général les achats extérieurs pour privilégier ce qu'ils cultivent sur leurs propres terres.

Ils sont en outre toujours transporté (un par un !) par l'éleveur lui même vers l'abattoir de Ath (un des derniers abattoirs à taille humaine de Belgique) afin de leur éviter un stress inutile au transport.

Je travaille exclusivement avec des tous petits éleveurs familiaux pour qui le respect et le bien être animal ne sont pas un argument marketing mais simplement leur Vie.

Toutes nos carcasses sont reposées au minimum deux semaines dans une cave à viande spécifiquement étudiée pour la maturation.

Au niveau du PORC, je suis membre fondateur de la coopérative Porc sur Paille, de l'élevage familial et local : www.porcsurpaille.be

Pour l'AGNEAU, je travaille avec une filière d'élevage d'agneaux belges.

Pour le VEAU, je travaille en direct avec un abattoir spécialisé dans la viande de veau qui a créé sa propre filière d'élevage de veau de lait sous la mère en Belgique.

Les VOLAILLES, c'est le plus compliqué car il existe malheureusement bien peu de choses en Belgique, la plupart des volailles vendues en Belgiques sont françaises, mais je travaille quand même avec la filière Coq des Prés qui élèvent des poulets #BIO.

Si vous avez des questions, je suis à votre disposition !


Ce producteur n'est pas encore distribué par un locavor
Ouvrir un locavor

 
Voir le pied de page